Menu












RECHERCHE



Vite, mon maître !



Portraits







Mise au point sur les Entendants Unilatéraux



A PROPOS DES ENTENDANTS UNILATERAUX … ENTENDONS NOUS BIEN
5% des chiots que nous faisons naître sont voués à l’euthanasie
Responsables mais… pas coupables ?

Les données scientifiques actuellement reconnues, en ligne sur le site, méritent manifestement un commentaire car le doute persiste dans certains esprits.

LES ENTENDANTS UNILATERAUX DOIVENT ETRE SYSTEMATIQUEMENT ECARTES DE LA REPRODUCTION, quelques soient leurs qualités par ailleurs.


LES STATISTIQUES S’APPLIQUENT A DE GRANDS EFFECTIFS ET NON A UNE LIGNEE

L’accouplement d’un EU peut être à l’origine d’une portée toute EB, bien entendu.
Conclure, en considérant quelques portées que le fait d’écarter les EU de la reproduction est inefficace n’est pas sérieux.
Si, en toute bonne foi, on analyse les chiffres sur un nombre significatif d’accouplements, il est indiscutable qu’un EU ne doit JAMAIS REPRODUIRE.


UN ENTENDANT UNILATERAL TRANSMET LA MEME CHARGE DE GENES DEFECTUEUX QU’UN SOURD
Comme l’exprime le Dr STRAIN, spécialiste américain de la surdité de renommée internationale, « "c’est seulement un heureux hasard, qu’une seule oreille soit atteinte » !
Voyez donc le paragraphe suivant, considérant de grands effectifs, lors du croisement EB- Entendant Unilatéral, le taux de surdité bilatérale augmente de 8%.
C’est le même cas de figure pour les patches. On sait que certains reproducteurs transmettent souvent des patches et, ici aussi, c’est un heureux hasard qu’ils soient petits ou harmonieux…


DES STATISTIQUES IRREFUTABLES car fondées sur de grands effectifs (Dr Strain)Statut des parents :

Deux parents non testés : 23% de surdité (EU +SB)
Deux parents EB : 15% de surdité (EU +SB) Soit une amélioration de 8%

Utilisation des EU :
Parent EB x parent EU :: EU=30% et SB=11% soit 41% de surdité
Parent EB x parent EB : EU=21% et SB=6% soit 27% de surdité

Soit une amélioration de 14% (5% pour les SB et 9% pour les EU)







LA DEMONSTRATION EST FAITE PAR LE ROYAUME UNI après 12 ans de sélection

En 1993 (276 chiens testés)
EU=15,9% SB=6,9%
EN 2005 (391 chiens testés) après 12 ans de sélection
EU=11,5% SB=3,3%
Soit une amélioration de 8% (3,6% pour les SB et 4,4% pour les EU)


LA SELECTION EST UN TRAVAIL RIGOUREUX DONT LA DECENNIE EST L’UNITE DE TEMPS ! Soyons réalistes, des gènes transmis depuis plusieurs siècles ne seront pas éliminés en quelques années ; pourquoi ?
Parce que le test PEA n’identifie que les animaux manifestement atteints d’un déficit unilatéral ou bilatéral mais ne met pas en évidence les porteurs sains !
Par un effort rigoureux et persévérant de sélection des reproducteurs, on obtiendra, au fil des années, une régression de la surdité, et ce jusqu’à un point de blocage probable car la surdité est directement liée au manteau blanc.
Peut-être disposerons- nous d’un test génétique ; nous n’en sommes pas encore là. Les travaux du Professeur Distl de Hanovre relatifs à 4 gènes candidats demandent à être confirmés.Le Pr Distl espère qu'à partir de l'examen simultané de l'ADN des 2 reproducteurs on puisse avoir une idée de la complémentarité des 2 génomes et donc du statut de la portée .Il est clair que le test discriminatoire pour un individu donné reste une "belle espérance"...
Alors, "noircissons nos dalmatiens" et pratiquons les tests PEA ! Car un cheptel déjà partiellement épuré permettra de faciliter l’élaboration d’un éventuel test.

PORTRAIT DU SELECTIONNEUR AVISE
-Marier les meilleurs avec les meilleurs, élémentaire… et … démontré par les faits. Si cela va sans dire, cela va encore mieux en le disant. N’utiliser donc, que des chiens testés EB.
-Choisir, si possible, les reproducteurs dans les portées comportant 100% de chiots Entendants Bilatéraux.
Ceci implique de tester toute la portée et non pas seulement ceux pour lesquels les acquéreurs le demandent.
-Tirer des conclusions de la complémentarité des reproducteurs
Chacun a pu observer qu’un même étalon dont le taux de surdité de la descendance est satisfaisant jusqu’alors reproduit moins bien avec telle lice. Cela signifie que sa charge de gènes responsables de surdité supérieure à celle que l’on croyait.
-Savoir éloigner de la reproduction les reproducteurs insuffisants
Par exemple, un SB ou plusieurs EU à chaque portée.

LE CONTRAT DE VENTE ET LES ENTENDANTS UNILATERAUX
Lors de la cession, le contrat doit porter la mention « chien reconnu Entendant Unilatéral par test PEA ne devant pas être utilisé pour la reproduction".
Ceci dégage toute responsabilité du vendeur.

EN MATIERE D'ELEVAGE, LE TEMPS EST LE SEUL JUGE ET LA PATIENCE LE SEUL MAITRE
L'excellence d'un éleveur ne se décrète pas, elle se vérifie après quelques décennies.
Chez le Dalmatien, à l’heure actuelle, elle ne peut exister sans effort de sélection tant pour la surdité que pour le caractère. La beauté ne suffit pas !

Certes, réaliser le test PEA est difficile mais c'est le mieux qu'on puisse faire actuellement.Le discours obscurantiste de certains témoigne d'une pusillanimité bien regrettable....